Dark moon, dark me

La nouvelle lune qu'on qualifie souvent de lune noire nous a inspiré une exploration de soi version moi, moche & méchant.

Parce qu'il est bon de prendre le temps d'explorer nos impulsions négatives pour mieux les gérer, nous vous proposons un mini rituel que nous avons baptisé

"Dark moon, Dark me"

    Pour ce rituel, vous aurez besoin de  :
      • ⏰ 10 minutes de calme
      • 📱 Un accès internet
      • 🕯️Une bougie allumée

    étape 1 : Méditation à la bougie

    Dans un endroit calme sans possibilité d'être dérangé.e pendant 10 minutes, allumez votre bougie et asseyez-vous devant elle.
    L'idéal, c'est d'avoir la flamme à hauteur de vos yeux à environ 20cm de vous. Concentrez-vous trois minutes entières (mettez votre minuteur de téléphone) exclusivement sur la danse de la flamme.
    Respirez calmement et, lorsque votre esprit se détourne et part ailleurs, souriez. Ne vous jugez pas. Revenez simplement à la flamme. Au bout des trois minutes, fermez les yeux une minute : voyez la danse de la flamme continuer, imprimée sur votre rétine. Puis rouvrez vos yeux.

    étape 2 : Recherche & visualisation positive

    Prenez maintenant le temps d'explorer honnêtement vos tendances les plus sombres. Comment les identifier ? C'est le réflexe premier que vous adoptez quand vous êtes en difficulté.
    Recherchez une image sur internet qui symbolise le mieux votre tendance la plus sombre, votre dark self. Quand vous l'avez trouvée, enregistrez cette image dans votre téléphone. Reconnaissez-vous dans cette tendance au repli, au sombre. Sans vous juger.

    étape 3 : Clôture du rituel

    Soufflez sur la bougie.
    Remerciez-vous de vous être accordé ce petit temps pour vous. 
    Reprenez le cours de votre vie.

      Enseignements et confessions

      Gardez ceci à l'esprit : nos côtés les plus négatifs, les plus noirs, aussi néfastes soient-ils, sont des énergies. Le tout c'est de les utiliser à votre avantage !
      Qu'elles deviennent moteur et non plus un frein.

      Agissez, en ayant conscience de vos tendances sombres, vers la réalisation de vos objectifs, en regardant de temps en temps votre image dark-self.
      Par exemple, voici les tendances sombres de Lisa et de Marie-Hélène (saurez-vous les deviner ?)